vendredi 24 février 2017

Au château de Bodrum

Bienvenue au château de Bodrum !
Pour la petite histoire : Le Château de Saint-Pierre le Libérateur de l'Ordre des Chevaliers de l'Hôpital de Saint-Jean de Rhodes - pour l'appeler par son véritable nom - est un élément dominant du paysage de Bodrum. La forteresse fut appelée Château de Saint-Pierre le Libérateur car elle fut utilisée pour abriter les réfugiés chrétiens à l'époque des Croisades ; ce fut l'unique lieu de ce type sur la côte ouest de l'Asie Mineure. C'est peut-être l'attraction touristique la plus populaire de la ville : officiellement transformé en musée en 1961, ses origines remontent XVème siècle, lorsque les Chevaliers de Saint-Jean construisirent leur château à l'emplacement d'un ancien palais, sur ce qui était à l'époque une minuscule île rocheuse séparée de la côte. La construction a commencé en 1402 et les premiers murs ont été achevés en 1437. Pour ces travaux, les chevaliers ont utilisé des pierres du Mausolée partiellement détruit afin de renforcer les murailles du château ; ces élément sont encore visibles de nos jours. L'intérieur du château est décoré de nombreuses armoiries et reliefs sculptés, rappelant ses fondateurs médiévaux et ses origines internationales ; 249 armoiries différentes demeurent aujourd'hui. Avec ses épaisses murailles fortifiées renfermant cinq tours et sept portes, le château était véritablement imposant dans le Bodrum du Moyen-Âge et repoussa de nombreux assauts au cours du temps. Les Chevaliers de Saint-Jean y ont vécu plus d'un siècle et le château est à présent l'un des monuments les mieux conservés de l'époque médiévale.
Le château a ensuite connu plusieurs affectations sous les Turcs, servant tour à tour de base militaire, de prison et même de thermes. Au début du XXème siècle, il est demeuré vide pendant plusieurs dizaines d'années, jusqu'à ce que le gouvernement turc commence à y entreposer des découvertes sous-marines. En 1962, il a été décidé que ces trouvailles méritaient leur propre musée et c'est ainsi qu'est né le Musée d'Archéologie Subaquatique de Bodrum. Les visiteurs peuvent y admirer une vaste collection d'amphores (vases en céramiques anciens), d'objets en verre, en bronze, en argile et en acier ramenés à la surface lors des nombreuses fouilles d'épaves menées dans la mer Égée. Des objets provenant de la plus ancienne épave connue à ce jour y sont également exposés : l'Uluburun, datant du XIVème siècle av. J.-C., a été découvert au large de la côte sud de la Turquie en 1982. Parmi les éléments les plus intéressants du château et du musée figurent la salle de l'Âge de Bronze, la salle des monnaies et des bijoux, la salle de la princesse de Carie et le jardin intérieur comprenant toutes les plantes et tous les arbres de la Méditerranée, dont certains possèdent une valeur mythologique.
(http://www.easyvoyage.com/reportage/bodrum-un-melange-d-histoire-et-de-beaute-sur-la-riviera-turque/le-chateau-de-bodrum-et-le-musee-d-archeologie-subaquatique-1289)
Welcome in the castle of Bodrum. Here for the history :
The Castle of St. Peter the Liberator of the Order of the Knights of the Hospital of St. John of Rhodes - to call it by its true name - is a dominant element of the Bodrum landscape. The fortress was called Castle of St. Peter the Liberator because it was used to shelter the Christian refugees at the time of the Crusades; It was the only place of its kind on the west coast of Asia Minor. It is perhaps the most popular tourist attraction in the city: officially transformed into a museum in 1961, its origins go back to the 15th century when the Knights of Saint John built their castle on the site of an ancient palace, On what was then a tiny rocky island separated from the coast. Construction began in 1402 and the first walls were completed in 1437. For these works, the knights used partially destroyed Mausoleum stones to reinforce the castle walls; These elements are still visible today. The interior of the castle is decorated with numerous coats of arms and sculpted reliefs, reminiscent of its medieval founders and its international origins; 249 different coats of arms remain today. With its thick fortified walls containing five towers and seven gates, the castle was truly imposing in the Bodrum of the Middle Ages and repulsed many assaults over time. The Knights of St. John lived there more than a century and the castle is now one of the best preserved medieval monuments.
The castle then underwent several assignments under the Turks, serving in turns military base, prison and even thermal baths. At the beginning of the 20th century, it remained empty for several decades, until the Turkish government began to store underwater discoveries there. In 1962 it was decided that these finds deserved their own museum and thus the Museum of Underwater Archeology of Bodrum was born. Visitors can admire a large collection of amphoras (ancient ceramic vases), glass, bronze, clay and steel objects brought to the surface during numerous excavations of wrecks in the Aegean Sea. Objects from the oldest wreck known to date are also on display: the Uluburun, dating from the 14th century BC. BC, was discovered off the southern coast of Turkey in 1982. Among the most interesting elements of the castle and museum are the room of the Bronze Age, the room of coins and jewels, The Princess de Caria room and the interior garden, including all the plants and trees of the Mediterranean, some of which have a mythological value.

Devanture du château St-Jean, bienvenue au musée archéologique de Bodrum
Front of the castle, you are welcome in the museum of Bodrum
 La construction du château à débuté en 1406, sur le site ruines du château St-Pierre
The construction began in 1406 on top of castle St-Peter

Depuis 1964, rien n'a changé. .. saut qu'on a maintenant des couleurs ;)
Since 1964, nothing changed except ... colors;)





Au château des pigeons
At the castle of the pigeons
Dans la citadelle /  In the citadel


Marchant le long des murs, faisant la garde, on a de magnifiques vues sur Bodrum. Avec une meilleure vue vous verriez des moulins à vent sur la côte au loin.





 En entrant dans la citadelle /  Entering in the citadel



 La Chapelle détruite à la 1re guerre et reconstruite. Transformée ensuite en mosquée
The chapel was destroyed during the 1st world war, then rebuilt. The chapel became a mosq. 


 Un paon habite les murs de la citadelle. Voyez la magnifique mosaïque en contrebas.  5e siècle avant JC. /
A peacock is living in the walls of the citadel. Look at the wonderful mosaic further down. 5st century before JC.





Encore vous dites? Tamam (d'accord) ! You want more pics ? Tamam (okay) ! Marie France

2 commentaires:

  1. Encore (je me répète) une fois de magnifiques photos et plein d'infos intéressantes. Merci pour la visite guidée, j'ai lu,impression d'être en voyage avec toi.
    Xx

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Et je t'embrasse montre Selçuk d'ici qq jours !
      Xx ❤️

      Effacer

MF et Luc, gardiens de maisons / homesitters / cuidadores de casas