lundi 12 décembre 2016

Las Salinas

Après  deux jours à Guayaquil, et pour nous récompenser du temps froid qu'on a enduré au Chili, on opte pour la mer et la plage. Salinas, nous voici !
After two days in Guayaquil, and to reward us for the cold weather we endured in Chile, we opt for the sea and the beach. Salinas, here we are!

Wikipedia:
Salinas est principale station balnéaire du pays sur l'océan Pacifique. Sa population s'élevait à 49 752 habitants en 2001.
Salinas is the country's main seaside resort on the Pacific Ocean. Its population was 49,752 in 2001.
Plus de deux heures de route pour atteindre Salinas... décor peu invitant.
Mais il faut savoir que la côte pacifique de l'Equateur est quasi désertique.
More than two hours in bus to reach Salinas... little inviting decor.
But we must know that the Pacific coast of Ecuador is almost a desert.
Salinas vit avec les touristes de week-ends... de sorte que ce lundi matin, la ville aussi était quasi désertique !
Salinas is a city of tourists of weekends... so this Monday, the city was also a desert.
Belle plage de sable blond
Péninsule de Salinas
Sur la route menant à la péninsule.
On the road tu the peninsula.
Sur la péninsule de Salinas
Salinas me faisait penser à Miami, mais juste avec son bord de mer. La ville  touristique à 3 rues, pas plus !
Salinas seems to me like a small Miami. The tourist streets have only 3 streets wide
Luc à la recherche des baleines... hum hum... sans commentaire
Luc is looking for whales... hum hum, no more comments 
La ville de Salinas depuis la colline de la péninsule.
Salinas from the hill of the peninsula. 
On a aimé le temps qu'on a passé à Salinas. On avait un bel hotel pas cher, mais après un peu de temps, ca peut devenir un peu ennuyant d'y rester (du moins en semaine !)
We enjoyed our time in Salinas. We had a very nice and cheap hotel. But after a very small time, it can be boring to leave there (at least, during the week!)

1 commentaire:

  1. Salinas était une petite ville déserte. Même en plein cœur de l'après-midi comme on l'était, il n'y avait presque personne. Comme je l'écrivais, cette ville ne vit que les fins de semaine. Bien étrange diras-tu. En effet. C'est un peu une ville fantôme en semaine. Les hôtels des environs paraissaient presque toutes vides ! Plutôt ennuyante à mon goût.
    La température était bonne, mais quand même pas tropicale. L'eau était bonne selon Luc (peut-être 75F). Les soirées étaient fraîches.

    RépondreEffacer

MF et Luc, gardiens de maisons / homesitters / cuidadores de casas