mercredi 28 février 2018

Calangute et more

Une autre balade autour de Calangute ? On vous montre !
Another ride around Calangute ? We show you!

Une petite chapelle dans la fortification du fort Tiracol, fort converti aujourd'hui en hotel
A small chapel in the fortification Fort Tiracol. The fort is now converted into an hotel

Sur la route, en direction du fort Chapora. Des vues à couper le souffle avec la mer à nos côtés
On the road, towards Fort Chapora. Breathtaking views with the sea at our side
Ici à Calangute et sans doute dans tout l'état de Goa, pas de centre commercial comme on l'entend.
Here in Calangute and probably throughout the state of Goa, no commercial center as we understand it. 

Encore une vache sacrée. Des gens viennent régulièrement leur offrir à manger
Another holy cow. People come regularly to offer them food

Un mendiant sur la plage. On en voit de temps en temps, mais plutôt rarement. Ils sont plus souvent aux abords des marchés pour locaux. Je crois que les indiens sont plus généreux que les touristes. Ça fait partie de leurs croyances de donner aux nécessiteux afin d'améliorer leur karma.
A beggar on the beach. We see some from time to time, but rarely. They are more often at the edge of local markets. I believe that Indians are more generous than tourists. It's part of their beliefs to give to the needy to improve their karma.

Aux abords du fort Candolim
On an edge of Fort Candolim

La plage de Candolim, en allant vers celle de Calangute. Quelques 8 km de plage,juste ici
The beach of Candolim, going towards Calangute. Some 8 km of beach, right here

À partir du fort de Candolim
From fort of Candolim

Près du fort de Candolim
Close to fort of Candolim

En allant vers le fort Aguada, et sa réserve d'eau
Going to Fort Aguada and its water supply

Dans le fort Aguada
In the fort Aguada

Dans le fort Aguada
In the fort Aguada

Dans le fort Aguada, construit en 1612. Ici l'ancienne citerne et phare. Le phare ne sert plus depuis les années 1970
In the fort Aguada built in 1612. Here the old cistern and lighthouse. The lighthouse no longer serves since the 1970s

Dans le fort Aguada. Ici l'ancienne citerne et phare. Le phare ne sert plus depuis les années 1970
In the fort Aguada. Here the old cistern and lighthouse. The lighthouse no longer serves since the 1970s

L'église St-Laurent, voisin du fort Aguada
St. Lawrence Church, near Fort Aguada

Sur la route du fort Aguada, un vendeur d'eau de canne à sucre
On the road to Fort Aguada, a sugar cane water vendor

Sur la route du fort Aguada, les bateaux de pêcheurs et les bateaux pour touristes sont nombreux
On the road to Fort Aguada, fishing boats and tourist boats are numerous

Sur la route du fort Aguada, les bateaux de pêcheurs et les bateaux pour touristes sont nombreux
On the road to Fort Aguada, fishing boats and tourist boats are numerous

Sur un poteau de la ville, un homme offre ses services d'amour gratuit... pour un service confidentiel et décent, sur le seuil de votre porte, pour les femmes urbaines entre 18 et 55 ans, rencontre amicale et relation physique de court terme, partout à Goa. Homme s'abstenir... Avis aux intéressées !
On a post of the city, a man offers his services of free love ... Notice to interested!

Belle murale de style portugaise
Beautiful Portuguese style mural

C'est ici que l'abbé Féria est décédé (l'abbéFéria a été popularisé - et un peu modofiée - entre autre par Victor Hugo dans son livre 'Le comte de Monté Cristo' un livre à lire dans sa vie !)
It is here that the Abbé Féria died (the Abbé Feria was popularized - and a little changed - among others by Victor Hugo in his book 'The Count de Monté Cristo' a book to read in your life!)

Une structure sur la route vers Vasco de Gama. Les grands travaux pour moderniser l'autoroute vont bon train!
A structure on the road to Vasco de Gama. Major works to modernize the highway are going well!

C'est tout pour ce soir.
A bientot !
That's all for tonight.
See you soon !
Marie France 

3 commentaires:

  1. Belle photos de paysage, de bâtiments.
    Je me suis questionné à propos de ta photo de vache sacrée au début de ton blog. Tu dis que les gens les nourrissent (cool) mais POURQUOI? Et oui, pourquoi elles sont sacrées ces fichues vaches, ça vient d’où cette histoire. Je sais, je pourrais regarder sur le net, il y a sûrement l’origine de cette « croyance », mais ça me tentait de t’en jaser, au cas où tu saurais. Tu pourrais y consacré un prochain billet.
    S’lut la
    Rox xx

    RépondreEffacer

MF et Luc, gardiens de maisons / homesitters / cuidadores de casas