lundi 2 janvier 2017

Le vieil an

English will follow

Premier personnage vu sur la rue
Bonne et heureuse année !
J'espère que vous avez eu de belles célébrations ? Que les plaisirs et les émotions étaient de la partie ?

On me demandait dernièrement si les gens de l'équateur fêtaient Noël. Eh bien oui, mais évidemment un peu différemment que nous. On fête en famille, mais aussi en communauté.
D'abord, la grande majorité des gens ici sont catholiques et pratiquants... Et très croyants.  La ville est décorée des scènes de la nativité, ainsi que tous les autres classiques.  On y a tout ce qu'on est habitués de voir au Québec, sauf la neige. Les décorations de Noël et la musique (latino) joue partout en ville, et dans les commerces.
Noel semble être surtout une fête religieuse. Les célébrations à l'église sont nombreuses. Les crèches sont visitées et adorées. Et bien sûr, pour marquer la naissance du christ, il y a des feux d'artifice une bonne partie de la soirée du 24.


J'aurais bien aimé connaître le sens à sa prière 

Liste des activités pour la soirée

Devant la cathédrale, le parc Sucre
Le jour de l'an est aussi célébré, mais outre le passage de l'an avec grand bruit (pétards et feux d'artifice), la tradition ici diffère.
Dans le parc Sucre
Le 31 décembre, on fête "le vieil an". Chaque maison, ou famille, ou regroupement de voisins, fabrique un personnage de papier représentant soit un personnage politique détesté, un individu de sa connaissance qu'on veut honorer (ou détester), ou soi-même avec sa liste de résolution pour le nouvel an, ou encore une représentation de ce qu'on veut oublier et éliminer avec la fin de cette année. Ce personnage est placé bien en vue sur les trottoirs de la ville, en face des propriétés privées.
Une représentation des "feux de joie"
La fête commence jeune, les gens occupent les rues dès l'après-midi, font jouer de la musique, se déguisent avec des perruques ou des masques, tout ça à proximité de leurs personnages. Certains demandent une aumône symbolique. Plus la soirée avance, plus ça bouge. Dans certains endroits de la ville, on y danse, on y boit une sorte de vin chaud, on se balade main dans la main, on s'échange les bons vœux, etc.
Enfin, à minuit, le personnage qu'on avait érigé est déplacé en pleine rue et est enflammé sur fond de musique latino, au grand bonheur de tous et chacun.
C'est un adieu à ce vieil an, et un bienvenue au nouvel et à ce qu'il apportera de meilleur.

J'adore cette idee d'exorciser le mauvais de ce qu'on a vécu dans l'année. Je trouve ça très libérateur et on peut recommencer une année sur de nouvelles bases. Faudrait propager la bonne idée (quoiqu'un feu en pleine rue dans notre Québec, on risquerait de s'attirer plus d'ennuis que d'autre chose. Lol. Je continue à opter pour un texte rempli du négatif de l'année, qu'on brûle ensuite dans le poêle à bois ;)

Et comme toujours, nous étions les très rares étrangers dans les rues (malgré la présence nombreux expats et touristes dans la ville, si on a vu 10 extranjeros, c'est beau). Les équatoriens étaient très heureux de nous voir Luc et moi, se joindre à leur fête. Ils sont très amicaux et paisibles. Et nous avons eu grand plaisir à participer à leurs festivités. Les visiteurs du monde ont manqué une belle fête !

Bonne et heureuse année à chacun de nous. Que la santé, l'amour, la prospérité soit avec vous. Et que la paix soit sur la terre.

P.S. Luc est totalement remis de sa 2e intervention pour faire retirer son double-J. Il peut commencer sa nouvelle année sans avoir à bruler son petit boyau ;)


Happy New Year !
I hope you had some great celebrations? That pleasures and emotions were part of the game?
I was recently asked if the people of Ecuador were celebrating Christmas. Well yes, but obviously a little differently than us. They celebrate in family, but also with the community. First, the vast majority of people here are Catholics and practitioners ... And very believers. The city is decorated with scenes of the nativity, as well as all other classics. They have everything we are used to see in Quebec, except snow. Christmas decorations and music (Latin) plays everywhere in town, and in shops. Xmas seems to be mostly a religious holiday. There are many church celebrations. The cribs are visited and worshiped. And of course, to mark the birth of Christ, there is fireworks a good part of the evening of the 24th.

New Year's Day is also celebrated, but in addition to the year's passage with great noise (firecrackers and fireworks), the tradition here differs. On December 31, they celebrate "the old year". Each house, or family, or group of neighbors, makes a character of paper representing either a hated political figure, an individual of his acquaintance whom one wants to honor (or hate), or themselves with their list of resolutions for the new Year, or a representation of what they want to forget and eliminate with the end of this year.
This character is placed prominently on the sidewalks of the city, in front of private properties. The party begins early, people occupy the streets in the afternoon, play music, disguise themselves with wigs or masks, all close to their characters. Some ask for symbolic alms. The more the evening moves forward, the more it is animated. In some parts of the city, people dance, drink a kind of hot wine, walk hand in hand, exchange good wishes, etc. Finally, at midnight, the character that had been erected is moved in the street and is inflamed on a background of Latin music, to the delight of everyone. It is a farewell to this old year, and a welcome to the new and to what will bring the best.

I love this idea of ​​exorcising the bad of what we lived in the year. I find it very liberating and we can start a new year on new basis. I would like to spread the good idea (although a fire in the middle of the street in our Quebec, we might get more trouble than anything else.) Lol. I continue to opt for a text filled with the negative of the year, then burn that paper in the wood stove ;)

And as always, we were the very few foreigners on the streets (despite the presence of numerous expats and tourists in the city, if we saw 10 extranjeros, it's good). The Ecuadorians were very happy to see us Luc and I, joining their party. They are very friendly and peaceful. And we had great pleasure in participating in their festivities. Visitors of the world have missed a beautiful party!

Happy New Year to all of us. May health, love, prosperity be with all of you. And let peace be upon the earth.

P.S. Luc is totally fine now. # days ago, the uroligist retired Luc's double-J from his body. Luc won't have to burn it for having a happy new year ;)


Marie France and Luc

2 commentaires:

  1. Bonne année à vous deux. Merci Marie pour pour tes beaux textes remplies ,infos très intéressantes. Merci pour tes belles photos. Merci de nous faire voyager. Que le nouvel An soit doux, amusant et surprenant. Gros bisous ��

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci ma sœur, c'est mon plaisir que de partager ainsi ce que je vois. Comme tu aimes, je continue ;)
      Je t'aime xx 💕🎶💐

      Effacer

MF et Luc, gardiens de maisons / homesitters / cuidadores de casas