mercredi 19 mars 2014

Copan Ruinas, le village

Après un séjour à la mer, voici un séjour à la montagne. La petite Heidi serait en très grande forme si elle avait fait notre parcours ;)

Alors comme vous savez, on a quitté Tela. En prenant 3 différents bus locaux, pour un peu plus de 5$ chacun, on finit par arriver qq 7h plus tard à Copan Ruinas. On est à 12 km de la frontière guatémaltèque.
Copán est une ancienne ville maya qui a donné son nom à l'actuelle ville de Copán Ruinas, ainsi qu'à la capitale du département de Copán, situé à l'extrémité ouest du Honduras.

QQ images aléatoires pour tout de suite (vous m'excuserez, je n'ai pas pris le temps de soigner mes photos - encadrements, signatures, etc - contrairement à d'habitude)

Dans le bus de Tela en direction de Copan, un magnifique enfant hondurien 

... et son petit frère

La famille réunie.
J'avais intitulé ma photo 'Quand on n'a que l'amour'
en référence aux honduriens qui vivent bien pauvrement  :(

(Le revenu mensuel moyen par habitant au Honduras s'élève à 173 $,
soit 2 070 $ par habitant et par an.    Source : Banque mondiale, 2012)
Comme toujours, sur tous les bus, on veille sur nous. Alors pas de soucis !
En passant, comme Tela, Copan est passablement touristique, et donc sécuritaire (contrairement aux grandes villes comme Tegucigalpa ou San Pedro Sula qu'on nous a déconseillé)

Rencontre de cowboy. Commencent jeunes :)

Une murale à Copan

Rue de Copan Ruinas, très joli petit village logé dans les collines

Sa place municipale (ou centrale)

Toutes les rues du village sont pavées ainsi, ce qui lui donne un très beau cachet

On retrouve les motos-taxis si chers à nos coeurs (qu'on avait découvert quand on est allés en Inde)

Une autre murale dans le village

Le prochain mot concernera les ruines Maya, situées à 1km du village de Copan Ruinas

D'ici là, on vous en souhaite une bonne (journée ;)

MF xx

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

MF et Luc, gardiens de maisons / homesitters / cuidadores de casas