mercredi 30 octobre 2013

Silence Radio


Hola tout le monde, Vous n'avez plus de nouvelles de nous depuis quelques jours, vous ne pouvez plus lire mes commentaires si... «pertinents» sur Facebook, ni voir mes photos sur Pinterest... vous ne pouvez plus vous abreuver de mes paroles si chères à votre coeur, ni rigoler de mes aventures si distrayantes, ni enfin constater une fois de plus l'ampleur de ma modestie légendaire? Pas de panique. C'est que depuis 2 jours, on n'a plus internet et c'est pas demain qu'on le retrouvera je crois bien. Car voyez vous, de braves gens qui sans doute parce qu'ils avaient faim, une équipe de dynamiques sans emploi, ou peut-être des personnes tannées de ne manger que des fèves et du riz, se sont trouvé du travail en vendant du cuivre... du cuivre trouvé probablement sur le bord de la route, cuivre bien emballé dans son enveloppe de caoutchouc noir je pense, mais qui traînait à pendouiller en hauteur entre 2 poteaux... Bref... Le cuivre est parti, et internet aussi! En fait ... Vous aurez compris que je fais ma comique ce matin. Ce sont plutôt de vilains gredins, qui se sont approprié quelques 5 kilomètres (oui, 5 km selon le gars de ICE - genre de Hydro-Costa) de fil de cuivre entre Tilaran et quelque part au sud de Nuevo Arenal. Ce fil est prévu passer sur le marché noir. Ouais, exactement comme au Québec. Fa que je ne sais pas combien de ticos et ticounes travaillent chez ICE, mais je ne fonde pas beaucoup d'espoir pour rétablir rapidement le service de ligne. En passant, notre ligne internet est sur le même réseau qui dessert aussi le téléphone de ligne terrestre... et en repassant, il fonctionne trèèèès bien... mais il parait que le réseau de cellulaires est rompu comme internet - fouillez-moi pourquoi, je n'y comprends rien. Ca ben d'l'air que je ne suis pas très cuivre ;) Alors, Luc a bien tenté de vous envoyer ce mot d'un restaurant du coin qui avait le service cable ou satellite (je ne sais pas), mais ça fonctionnait suuuuuuper lent et mal. Fa qu'on a dû attendre à aujourd'hui, jour de changement d'assignation de maison pour moi, pour vous transmettre ce mot (oui, à partir de maintenant, je suis rebranchée !) Priez maintenant pour Luc, pour que son réseau revienne rapidement là où il sera pour encore 10 jours, quoique encore là, il y a des choses bien pires dans la vie. Mais sachez que si vous tentez de le rejoindre, il n'est pas aussi assidu que normalement. Allez, je vous laisse, j'ai de la correspondance qui m'attend! Je vous embrasse. MF xx

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

MF et Luc, gardiens de maisons / homesitters / cuidadores de casas