jeudi 1 août 2013

Les livres

 
Les ticos fréquentent peu ou pas les bibliothèques. Encore moins à Ojochal.
Les livres espagnols y sont donc peu nombreux. Pas de fréquentation, pas de budget.
Il y en a, des livres. Peu, mais il y en a. Et il y a des enfants curieux d'apprendre aussi !
 
Parce que je crois que c'est un lieu sacré, presqu'au même titre qu'un temple religieux;
parce que ce n'est juste pas encore inscrit dans leurs habitudes;
parce qu'il faut que des gens s'engagent à donner le gout de lire;
parce qu'il faut inciter et inviter les locaux à fréquenter un de ces lieux bénis entre tous, j'ai dit la maison du savoir, des connaissances, des livres,
j'ai décidé de donner un peu de mon temps à la bibliothèque du village d'Ojochal depuis bientôt 2 mois.
 
 
Voici maintenant le texte que les lieux m'ont inspiré ce matin:
Témoins de mes acquisitions récentes et surtout plus lointaines, ce que je possède aujourd'hui en terme de livres représente tout ce que j'ai pu conserver de ce que j'ai ingéré, gobé et digéré avec plus ou moins de facilité au cours de ma vie. Ils sont la preuve que si j'ai une mauvaise mémoire, mon corps garde trace de tout.
Du plus loin que je me souvienne, ils me tombaient presque dessus. Je les savourais avec grand intérêt, et généralement en finale, je les conservais. Pourquoi Grand Dieu? Comme si j'avais besoin de ça! On riait de moi par la suite, se moquant que j'en avais bien trop.
Au bout d'un certain temps, j'en ai eu marre. À mes 18 ans exactement. Je m'en suis défait d'une grande partie, ne conservant à peu près, que le nécessaire. Et j'ai assez bien maintenu le cap, gracias a Dios... et au fait que je préfère dorénavant bouger sous le soleil que flâner sous la lampe du salon.
Ce qui fait qu'aujourd'hui, des livres, je n'en possède que le nécessaire pour fonctionner. Pas de surplus ou si peu. Non pas de surplus... pas de surplus de poids...
J'ai effectivement perdu pas mal de livres (poids) à l'approche mes 18 ans... hihi
MF ;-)
 
P.S. Ah les bibliothèques et leur contenu. De quoi animer les imaginations les plus fertiles... et les amener parfois à des écrits bien futiles. Sans rancune Verne, Poe, Garcia Marquez, et toutes les Agatha Christie de ce monde.
 
Re-P.S. Vous vous rendez compte qu'un chef d'oeuvre littéraire et un brouillon contiennent les mêmes matières premières... soient 26 pauvres petits caractères, et qq signes de ponctuation?
 
Ré-Re-P.S. Et pour finir et vous rassurer, effectivement je ne possède quasiment plus de livres (de vrais bouquins :), mais oui je lis toujours. Les bibliothèques publiques sont mes églises. Ma dépendance à ce loisir si gratifiant ne me quittera que si je perdais la vue... et là, je lirais du braille!
 
Allez maintenant, quel livre rapporterai-je chez-moi après cette journée de bénévolat ... ?
 
Buenas noches mis amigos.
 
MF xx
 

2 commentaires:

  1. Pas le temps de lire...
    c'est le temps de fêter !!
    Bonne fête Bella !!
    Je t'aime beaucoup !!
    xxxx

    RépondreEffacer

MF et Luc, gardiens de maisons / homesitters / cuidadores de casas