samedi 13 juillet 2013

Plongeon en avant tendu

Plongeon en avant tendu : 101A
Épreuve à évaluer:
- Le plongeur, face au bassin, effectue une rotation transversale (salto) vers l'avant.
- Le nombre de saltos est exprimé en demi tours (ou demi salto) car les plongeons peuvent se faire soit par les pieds, soit par la tête, quelle que soit la position de départ.
- Le plongeur garde son corps en une position droite, pieds joints et orteils pointés. La seule variante permise est la position des bras. Elle est représentée par la lettre "A". (définition du plongeon en avant tendu : wikipedia)
 
Évaluation du plongeon (exécuté ce jour du 12 juillet 2013):
- Approche en douceur;
- Envol réussi avec position bien tendue;
- Hauteur plus que réglementaire;
- Technique maîtrisée, sans vrille ni saut périlleux;
- Demi salto exécuté avec grâce;
- Piqué avant, quasi aucune résistance;
- Atterrissage presqu'en douceur;
- Exécution élégante;
- Plongeon réussi avec style, même si improvisation évidente;
- Coefficient de difficulté élevé;
- Grand impact sur les spectateurs.
 
Cotation: 10/10- 9.5/10- 9.5/10- 10/10- 9.5/10
 
Analyse des journalistes (badauds):
- "Un résultat de maître, digne d'Alexandre Despatie".
    Là çaPresse
- "Un plongeon à basse altitude mais vraiment réussi".
    Le Joumal de Montrial
- "Renversant. À couper le souffle de tous, même du plongeur".
    Paris Watch
- "Shocking news: breathtaking how it was easily done".
    New York Dime
- "Maravilloso salto. Dio, un gran salto olimpico"
    El Impacto del Costa Rica
 
Ah ces athlètes!
Toujours prêts à vouloir épater la galerie. Ben oui, piqué avant; plongeon sur le ventre; légèrement du côté droit...
Ça fera d'autres sortes de souvenirs: scratches sur le visage; peut-être œil au beurre noir (je verrai demain); la lèvre inférieure fendue; super grosse ecchymose au menton; genoux éraflés; bras droit endolori; un doigt presque fêlé; lunettes dérinchées...
J'en ai été quitte pour une autre injection aux fesses (encore! quoique pour une autre raison), du polysporin et mon anti-inflammatoire. Et une écharpe (hier) pour soutenir mon bras.
Merci aux deux dames (canadiennes en visite au Costa) qui m'ont raccompagné à la maison. Ça ne me tentait plus trop de continuer mon jogging...
 
MF :-\
Pas de jogging les prochains jours...  et je pense que je ne pourrai pas jardiner beaucoup non plus... 




 
 

4 commentaires:

  1. Ayoye !!
    J' rigolais au début...
    T'écris tellement drôlement...
    mais là, je vois que ta plonge
    n'était pas dans une piscine !!
    Ça va ??
    Donnes-moi des news...

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Hihi, je savais que tu serais inquiete. C'est pour ça que j'ai pris mon temps. Le temps de voir que tout va bien finalement, plus de peur que de mal. J'ai quand même une sale gueule avec mon menton tout bleui, mais à part ça et qq scratches assez superficielles à plusieurs places, tout baigne ;-)
      Bizzz belle amie qui s'inquiète. Xx

      Effacer
  2. Pauvre doudoune! Xxx becs et bobo comme dirait Roxanne!
    Cathy

    RépondreEffacer
  3. J'ai été un peu distraite par une voiture qui s'apprêtait à sortir de sa cour, je ne regardais pas à terre, et j'ai culbuté sur une petite roche... qui m'a fait planter d'aplomb !
    Après 3 jours, le pire c'est mon bras. Je ne peux pas le faire forcer. J'ai mal quand je travaille un peu mon bras droit (quand je tourne les poignets, ou encore en extrême flexion ou en extrême extension). Alors les tâches quotidiennes sont un peu pénibles, comme simplement me laver, couper un légume, ouvrir le pot de beurre d'arachides ou même arracher une mauvaise herbe ou aplatir un maringouin.
    Alors Luc doit en faire un peu plus dans la maison ;-) Et pour le jardinage, je vais prendre ça cool les prochains jours.
    Mais c'est déjà pas mal moins pire que la 1re journée.

    Un de mes genoux est pas mal plus éraflé que l'autre, mais ça va. De même pour les scratches sur mon bras droit. Polysporin fait son boulot;
    Mes lunettes sont presqu'ok (je connais un bon opto) sauf qq égratignures;
    Et ma gueule... il me reste une marque sous l'œil (qui n'est pas viré noir fiou), presque plus rien derrière la mâchoire, mais j'ai encore le menton plutôt coloré ! Coudonc, ca prendra le temps que ça prend pour revenir couleur normale.
    Ah, la vie au Costa, c'est dangereux! ;-)

    RépondreEffacer

MF et Luc, gardiens de maisons / homesitters / cuidadores de casas