jeudi 7 mars 2013

Randonnée dans le boisé

Une mouche ne doit pas tenir dans la tête d'un naturaliste plus de place qu'elle n'en tient dans la nature.  Georges-Louis Leclerc de Buffon
 
On est prêts pour la suite de notre randonnée avec les chiens ? Voici.
 

Mon arbre Eucalyptus Rainbow (Rambo ;)
et derrière, des plants de café d'environ 5-6 pieds de haut (+/- 2 mètres).
La dernière mousson a été dificile pour les plants de café.
Les grosses pluies font tomber les grains de café (qu'on ne peut donc plus cueillir) et il y a eu beaucoup de plants qui ont pourri... je suppose que s'ils utilisent un fongicide, le produit doit aussi se faire laver par les pluies...)
À la lumière de ce que je vois, je comprends que le café puisse coûter cher... :-/

Charco (en bas) et Fiera dans l'arbre.
C'est une exploratrice, notre Fiera !
 
Perspective d'une fourmi.
Le champignon était pas plus gros que mon pouce.
 
Ici les poteaux de cloture vivent.
D'abord, le poteau lui-même. Avec l'humidité et la chaleur, il retige lorsque le bout est planté dans le sol. Les gens doivent élaguer constamment leurs poteaux de cloture pour ne pas envahir la cloture de feuillage.  Et puis, les poteaux et tout ce qui peut servir de support, offent un refuge aux plantes épiphytes qui arrivent là grâce aux effets du vent, des oiseaux, des insectes...
 
Bout de soleil à travers une talle de bambous
 
Une autre perspective de fourmi.
Ce que vous voyez n'est pas mon sentier de randonneuse. Je me trouve directement sur leur autoroute, cette grande bande de terre battue.
C'est qu'elles sont nombreuses à faire leurs aller-retours avec leurs bouts de feuilles sur le dos... vous les voyez en bas vers la droite sur la photo ?
À peine 2-3 pouces (moins de 8 cm) de large, il y a plein de ces sentiers de fourmis qui traversent le champ.
 
Non, personne n'a accroché la plante sur la branche quasi pourrie horizontale. C'est un autre exemple de plantes épiphytes, de ces plantes qui s'accrochent où elles peuvent, comme elles peuvent.
 
Ici, des orchidées sur le point de bourgeonner.
Je ne sais pas si elles seront avant mon départ d'ici... dans 5 jours !
 
Et d'autres encore sur ce tronc à moitié mort... une couvre-sol qui monte, des orchidées, des bromélias (je crois), des fougères miniatures, et d'autres dont j'ignore le nom... et même une grande bégonia (la grosse feuille d'érable en bas à droite) qui s'est créé un truc s'accrocher !

Vous êtes tannés ? On repart pour une autre marche ?
D'accord, mais une autre fois. Là faut que je prenne une douche. Fait tellement chaud et lourd qu'aussitôt qu'on bouge un peu, on est dus pour retourner se rafraîchir... à moins qu'on ne retourne à la rivière ?...
Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhh !!!!!
MF ;-)

3 commentaires:

  1. Très belle Dame Nature !!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci. C'est le fun de savoir que c'est apprécié. J'ai TRÈS peu de commentaires de d'autres que toi, mais je continuerai, juste pour toi. Passe un bon dimanche. Xx

      Effacer
    2. Juste pour moi ?
      ça fait chaud au coeur, ça !!
      Merci Bella !!
      xxxx

      Effacer

MF et Luc, gardiens de maisons / homesitters / cuidadores de casas