mardi 19 juin 2012

Il y a plus de ... - Félix Leclerc

« Il y a plus de courage que de talent dans la plupart des réussites.  » Félix Leclerc

La phrase de Félix Leclerc aurait aussi pu se compléter par «Il y a plus de courage et de travail que de talent dans la plupart des réussites.»  Je l'accorde, il faut aussi parfois beaucoup de folie J

Des gens ne comprennent pas, d’autres nous encouragent, certains nous envient, d’autres nous jalousent, mais finalement, notre projet qui semble ‘capoté’ n'est pas si fou ni compliqué. Tout le monde peut le faire. Simple, il n’y a qu’à faire comme nous … ou comme bien d’autres qui ont des projets de malades, ces genres de projets qui dérogent des modes de vie populaires ‘métro-boulot- dodo’ (au fait, qui a dit que c’est ça la vie ??) !

Dans le fond, pour quiconque, il faut juste décider, puis s'élancer... en fait c'est comme un saut en parachute... mais AVANT de sauter, il y a des choses à penser et faire:
-         prendre toutes les infos pertinentes : comment on fait ça, comment s’y rendre, où on atterrira, avec qui on se retrouvera;
-         s’assurer (autant que possible) que la toile du parachute soit BIEN pliée afin qu’elle puisse bien se déployer;
-         faire ses aurevoirs en règle;
-         avoir assez de carburant dans l’avion pour monter;
-         et juste au cas, avoir une bonne assurance J
Et pis là, ben, on saute !

Ça me fait penser à quand j’ai présenté ma candidature pour aller travailler comme stagiaire au château de Villandry en France. Au tout début de ma formation, quand les responsables de mon école nous ont fait miroiter cette possibilité, tous les étudiants ou presque voulaient y aller. Mais quand est venu le temps de devoir se préparer, présenter un porte-folio, faire quelques recherches, mettre du temps sur le projet, je me suis retrouvé en fin de course (et à mon grand avantage) fin seule !  Personne n’avait travaillé sur le projet qu’ils désiraient pourtant tous en début de formation… Je me suis retrouvé seule à Villandry pour 2 semaines de stage… que j’ai bonifié avec 7 autres semaines !  Le bonheur total, et un immense privilège que je me souviendrai toujours.

Est-ce un phénomène de notre société ?… Étrange quand même… plusieurs personnes désirent atteindre leurs rêves, mais quand vient le temps de mettre en action ce désir, y mettre certains efforts (même minimes), il n’y a rien qui se passe, il n’y a rien qui se fait… et ces gens se déresponsabilisent, cherchent d'autres coupables et blâment le système, les impôts, la vie, … pour leur ‘petite vie’. Pour chialer et faire de l'immobilisme, certains sont bons et toujours prêts !

Tout ça (notre nouveau projet de vie) c’est bien beau, mais vous êtes témoin qu'on en travaille une shot pour bâtir ce proche avenir. Non, le bonheur n’apparaît pas seul, par magie. Il se construit.

MF XX

P.S. C’est-tu un hasard si en écrivant ça, je pense aux étudiants et autres carrés rouges du Québec ? S’cusez-la…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

MF et Luc, gardiens de maisons / homesitters / cuidadores de casas